e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Des victimes demandent l'interdiction de ces pratiques mortifères -  <I>Thérapies de conversion</I> 
Thérapies de conversion
Des victimes demandent l'interdiction de ces pratiques mortifères
 

Des victimes de prétendues "thérapies de conversion" poussent un "cri d'alerte" dans une tribune publiée mercredi par Le Monde et appellent le gouvernement à interdire ces pratiques "mortifères" qui visent à changer l'orientation sexuelle ou la transidentité des personnes LGBT+.

 
 
 
 

"'Infestés par des démons', 'affectivement immatures', 'contre nature', 'pervertis'... Voilà comment nous sommes considérés par ceux qui ont voulu 'guérir' notre homosexualité ou notre transidentité, encouragés par une vision obscurantiste de la religion ou par une pratique datée de la psychologie", démarrent les auteurs de la tribune, rassemblés au sein du collectif "Rien à guérir".

Ils décrivent des pratiques "dévastatrices", à travers "des sessions spirituelles, des accompagnements thérapeutiques ou spirituels, des exorcismes, des rassemblements de prière, des jeûnes ou tout autre type de pressions". Mais, soulignent-ils, ces "thérapies de conversion", qui sont selon eux en progression, ne sont pas interdites par la loi en France. "Il est temps d'agir fermement et intelligemment", plaide la vingtaine de signataires.

En juin, la députée LREM Laurence Vanceunebrock avait déposé une proposition de loi pour l'interdiction de ces pratiques. Mais une autre option est privilégiée par le gouvernement, celle d'amendements lors de l'examen du projet de loi sur les principes républicains. "Le choix a été fait que des parlementaires, s'ils le souhaitent, déposent des amendements, sur le sujet des thérapies de conversion au moment de l'examen du projet de loi 'confortant les principes républicains'. Le gouvernement aura une position favorable, car la position du gouvernement est de les interdire", a rappelé le cabinet de Marlène Schiappa à l'AFP.

"Il est dommage que le gouvernement ne s'appuie pas sur la proposition de loi existante, qui est le fruit de trois ans de travail, d'auditions, de discussions avec certains d'entre nous, victimes de ces pratiques", regrettent les auteurs de la tribune. Ils appellent le gouvernement à "soutenir" et "accélérer" l'examen de la proposition de loi de Laurence Vanceunebrock, un "texte très complet", au lieu de miser sur "un texte au rabais". "Mettons fin, une fois pour toutes, à ces pratiques mortifères !", concluent-ils.

Mi-octobre, dans le journal "Têtu", la députée avait vivement critiqué le choix du gouvernement. "Globalement, j'ai l'impression qu'on va disloquer le texte, en prendre de petites parties qui intéressent la communication de Marlène Schiappa et le reste va disparaître", avait-elle dit.

Rédaction avec AFP

 

> PUBLICITE <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Polémique
Le Monde présente ses excuses après un dessin problématique évoquant l'inceste et les transgenres
 

Le dessinateur du Monde Xavier Gorce a suscité la polémique avec la publication d'un dessin évoquant l'inceste et les personnes transgenres en termes problématiques.
 
 
 
 
  
Israël
Un rabbin affirme que le vaccin contre le Covid-19 rend homosexuel
 

Un rabbin israélien ultra-orthodoxe a fait la une des journaux locaux en affirmant que les vaccins contre le Covid-19 peuvent rendre les gens homosexuels.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
L'acteur X Matthew Camp dénonce l'incendie de sa maison comme un crime de haine homophobe
 

L'acteur porno et travailleur du sexe Matthew Camp a annoncé lundi 18 janvier que sa maison, près de New York, avait brûlé au milieu de la nuit jeudi dernier. Selon lui, cet incendie serait criminel et lié à son orientation sexuelle. 
 
 
 
 
  
Réseaux sociaux
La Pologne veut instaurer une loi rendant illégale la censure des contenus haineux
 

Le gouvernement polonais a élaboré une nouvelle loi pour empêcher les plateformes de médias sociaux de supprimer des publications ou d'interdire les utilisateurs qui diffusent des contenus haineux.
 
 
 
 
  
Transgenres
Israël déclassifie enfin la transidentité des maladies mentales
 

Deux ans après l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et 11 ans après la France, Israël a reconnaît enfin qu'être transgenre ne relève pas d'un trouble mental. 
 
 
 
 
  
Affaire Duhamel
Jack Lang regrette d'avoir défendu le consentement sexuel pour des mineurs de 13 ans
 

Interrogé sur Europe 1 dans la foulée de l'affaire Olivier Duhamel, sur une prise de position passée en faveur de la reconnaissance du consentement sexuel des mineurs, l'ancien ministre de la Culture a exprimé ses regrets et évoqué "un vent libertaire" post-mai 68.
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Ralph Lauren met fin à son partenariat avec Justin Thomas après un juron homophobe
 

Le géant américain de la mode Ralph Lauren a mis fin vendredi à son partenariat avec le golfeur Justin Thomas, qui avait lancé un juron homophobe la semaine dernière.
 
 
 
 
  
Sport
Le basketteur suisse Marco Lehmann fait son coming out
 

Dans une vidéo diffusée par la Fédération internationale de basket, Marco Lehmann fait son coming out et encourage d’autres sportif à faire de même.
 
 
 
 
  
Assemblée nationale
Un amendement pour interdire les mutilations des enfants intersexes
 

Jeudi 14 janvier, le député LREM Raphaël Gérard a déposé un amendement au projet de loi confortant les principes républicains visant à lutter contre les mutilations sexuelles faites aux enfants intersexes. 
 
 
 
 
  
Etats-Unis
Lady Gaga chantera officiellement pour l'investiture de Joe Biden
 

L'équipe de Joe Biden a choisi la chanteuse bisexuelle et pro-LGBT Lady Gaga pour chanter lors de la cérémonie d'investiture, mercredi 20 janvier.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site