e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Le chemsex se diffuse, notamment hors de la population gay, selon une étude - Santé sexuelle  
Santé sexuelle
Le chemsex se diffuse, notamment hors de la population gay, selon une étude
 

Le phénomène du "chemsex" associant consommation de drogues et rapports sexuels, se diffuse en France, aggravé par la crise sanitaire, et notamment en-dehors de la population gay, souligne une étude présentée mercredi à l'Hôtel de ville de Paris.

 
 
 
 

Le chemsex, basé sur la contraction de "chemicals" (produits chimiques) et désignant le fait de consommer des produits psychotropes, notamment des drogues de synthèse, pour intensifier et prolonger les actes sexuels, "s'est largement diffusé" hors de Paris, où il est apparu à la fin des années 2000, explique Dorian Cessa, coordinateur principal de l'étude à laquelle ont participé près de 2.800 personnes en France, dont environ 1.200 pratiquants.

Parmi ces derniers, "un quart ne vit pas dans les métropoles", constate le médecin en soulignant "les possibilités limitées de recours aux soins" hors des grandes zones urbaines. Plus de 25% des pratiquants ayant répondu au questionnaire en ligne ne sont pas des hommes ayant des rapports avec des hommes (HSH), souligne l'étude qui évoque "une possible diffusion du phénomène en dehors de sa population historique et majoritaire des HSH".

Parmi les cathinones de synthèse (3MMC, 4MEC, NRG2...) et les autres drogues utilisées (GHB, GBL, cocaïne, kétamine, Crystal Meth, poppers, MDMA, méthamphétamine...), la 3MMC connaît récemment une "assez large diffusion en dehors des HSH", estime le Dr Cessa.

"La diffusion de certaines de ses drogues, notamment de la 3MMC" a été "significativement majorée depuis le début de l'épidémie de COVID-19", affirme le médecin qui le relie au "manque d'exutoire" provoqué par les confinements, pendant lesquels il a observé une hausse des consommations en solitaire. Parmi les dangers du chemsex, l'étude souligne "des risques notables d'addiction aux substances chez plus de 80%" des pratiquants.

D'autres études ont démontré des risques de "repli sur soi, difficultés professionnelles, syndromes anxio dépressifs et dysfonctions sexuelles", d'altération de la conscience vis-à-vis du risque d'infections sexuellement transmissibles ou des violences sexuelles.

En parallèle de cette étude menée avec le centre d'addictologie (Csapa) lyonnais de la Croix-Rousse et le collectif queer lyonnais Plusbellelanuit, la Ville de Paris a présenté une enquête préalable à la mise en place de son plan d'information et de réduction des risques du chemsex. Déployé dès 2022 dans la capitale, ce plan visera à mieux coordonner les actions des centres d'addictologie, de santé sexuelle, des associations, des hôpitaux et de la police.

Anne Souyris, adjointe (EELV) à la santé de la maire PS Anne Hidalgo, veut notamment "implanter des circuits chez les médecins, y compris généralistes", souvent désemparés face à des patients en souffrance. Jean-Luc Romero-Michel, adjoint aux droits humains dont le mari est décédé d'une overdose dans un contexte de chemsex, veut "toucher tout le monde dans une vision non stigmatisante et non moralisatrice".

Rédaction avec AFP


> PUBLICITE <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Présidentielle
Zemmour veut chasser les lobbies LGBT de l'école
 

Eric Zemmour a réclamé le retour d'une école du "passé", de "l'autorité" et de la "discipline de fer", vendredi lors d'un déplacement dans les Hauts-de-France consacré aux questions éducatives.
 
 
 
 
  
Justice
Eric Zemmour jugé en diffamation en mai 2023 pour des propos sur le mouvement LGBT
 

Le candidat d'extrême droite à la présidentielle Eric Zemmour doit être jugé à Paris en mai 2023 pour diffamation aggravée, pour des propos tenus en 2019 sur le "mouvement féministe" et le "mouvement LGBT", a décidé vendredi le tribunal.
 
 
 
 
  
Gauche
A Lyon, Christiane Taubira en route vers la présidentielle
 

Elle avait promis de clarifier sa position à la mi-janvier: Christiane Taubira se lance à son tour dans la présidentielle samedi, avec pour objectif ambitieux de rassembler une gauche plus que jamais divisée, au risque pourtant de la morceler encore davantage.
 
 
 
 
  
Pologne
Les députés adoptent un projet de loi interdisant l'information sur les questions LGBT à l'école
 

Malgré les critiques de nombreux syndicats, municipalités, ONG et organisations LGBT, les députés polonais ont adopté jeudi un projet de loi sur la réforme de l'éducation qui pourrait rendre difficile ou impossible pour les écoles de fournir des informations sur les personnes LGBTI ou l'avortement, notamment.
 
 
 
 
  
Pologne
Les femmes ayant collé des affiches de la Vierge Marie avec un arc-en-ciel acquittées en appel
 

Les trois femmes accusées d'"offense aux croyances religieuses" pour possession et distribution d'affiches représentant la Vierge Marie avec un halo arc-en-ciel LGBT ont été acquittées en appel. 
 
 
 
 
  
Cannes
Une mosquée visée par une fermeture pour propos antisémites et homophobes
 

Une mosquée de Cannes est visée par une procédure de fermeture pour des propos "incitant à la haine envers les homosexuels ou transsexuels" et des propos antisémites. 
 
 
 
 
  
Hongrie
Orban joue sa réélection face à une opposition unie
 

Les élections législatives en Hongrie se dérouleront le 3 avril en même temps qu'un réferendum sur l'homosexualité voulue par le leader populiste, un scrutin qui s'annonce serré pour le Premier ministre Viktor Orban, revenu au pouvoir en 2010.
 
 
 
 
  
Football
Au moins 2 joueurs par club sont homosexuels, affirme Patrice Evra
 

Patrice Evra affiche son soutien aux joueurs homosexuels dans le football dans une interview au Parisien de mardi. Il affirme que de nombreux joueurs refusent de faire leur coming-out par peur des jugements et de leurs coéquipiers.
 
 
 
 
  
VIH
Le don de sang bientôt ouvert aux homosexuels, sans conditions
 

Le don du sang sera ouvert mi-mars aux homosexuels sans conditions, le gouvernement décidant d'abandonner toute référence dans les critères de don à l'orientation sexuelle pour mettre fin à une "discrimination", a annoncé mardi le ministère de la Santé.
 
 
 
 
  
Grèce
Le tournage d'une scène de sexe gay sur l'Acropole provoque un tollé
 

Le tournage d'une scène de sexe gay sur l'Acropole d'Athènes provoque un tollé en Grèce, le ministère grec de la Culture ayant annoncé mardi à l'AFP "vouloir trouver au plus vite les responsables de ce tournage illégal".
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site