e-llico.com mobile
 
  
  Actus
 
 
 Le journaliste Soulaimane Raissouni clame son innocence devant la justice - Maroc / Agression sexuelle  
Maroc / Agression sexuelle
Le journaliste Soulaimane Raissouni clame son innocence devant la justice
 

Le journaliste marocain Soulaimane Raissouni, condamné à cinq ans de prison pour "agression sexuelle", a clamé son innocence lors de sa première comparution lundi devant la cour d'appel de Casablanca.

 
 
 
 

Connu pour ses éditoriaux critiques envers les autorités, M. Raissouni, 49 ans, est accusé d'"agression sexuelle" par un jeune militant LGBTQ. Des faits qu'il conteste, assurant qu'il est poursuivi "à cause de ses opinions". Arrêté en mai 2020, l'ancien rédacteur en chef d'Akhbar Al Yaoum, un journal en cessation de paiements depuis mars dernier, avait boycotté son procès en première instance (février-juillet 2021).

Lundi, devant la cour d'appel, il a catégoriquement nié avoir eu "une quelconque relation" avec le plaignant, un militant des droits des minorités sexuelles au Maroc, et l'avoir "harcelé, séquestré et agressé", selon un journaliste de l'AFP présent à l'audience. Le juge l'a notamment interrogé sur un post Facebook dans lequel le plaignant l'accuse, sous pseudonyme, de l'avoir violé à son domicile, ainsi que sur des conversations qui prouveraient qu'il "harcelait" son accusateur.

"Je n'ai rien à voir avec ces documents", a répondu M. Raissouni qui s'est efforcé de convaincre le tribunal d'"incohérences" et de "contradictions" dans les déclarations du plaignant. Le juge a décidé de poursuivre son interrogatoire le 17 janvier. Incarcéré depuis le 22 mai 2020, le journaliste a semblé en bonne santé après avoir engagé une grève de la faim l'été dernier pour protester contre son arrestation, ce qui l'avait empêché d'assister à la plupart des audiences de son procès. Il avait fini par suspendre sa grève de la faim au bout de 122 jours à la suite d'appels de ses défenseurs au Maroc et à l'étranger, avant d'être brièvement hospitalisé.

La justice a rejeté toutes ses demandes de remise en liberté. Son comité de soutien au Maroc a dénoncé un procès "à caractère politique et revanchard". Reporters sans Frontières (RSF) a réclamé un procès "équitable". Les autorités marocaines, elles, affirment que M. Raissouni a bénéficié d'un procès "équitable" et que les poursuites "n'ont rien à voir avec son travail journalistique".

Lors du procès, le plaignant a plaidé pour son "droit à la justice", en niant toute instrumentalisation visant à cibler le journaliste. Deux autres journalistes marocains, Omar Radi et Taoufik Bouachrine, ont été condamnés à de lourdes peines de prison ferme pour des agressions sexuelles qu'ils nient. M. Radi est également accusé d'"espionnage". Le Maroc occupe la 136e place sur 180 pays du classement mondial de la liberté de la presse de RSF.

Rédaction avec AFP


> PUBLICITE <


 
  
  L'Actu
 
 
  
Variole du singe
Onusida met en garde contre l'homophobie et le racisme
 

L'Onusida a averti dimanche que les dérapages homophobes et racistes parfois constatés dans les commentaires sur la variole du singe pourraient "rapidement miner la lutte contre l'épidémie".
 
 
 
 
  
Variole du singe
Les cas pourraient s'acclrer en Europe, avertit l'OMS
 

Les cas de variole du singe pourraient s'accélérer en Europe, a estimé vendredi un responsable régional de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) tandis qu'au moins huit pays européens ont recensés des malades, dont 20 au Royaume-Uni.
 
 
 
 
  
Variole du singe
De nouveaux cas chaque jour au Royaume-Uni, en Grce, en Suisse et en Isral
 

Le Royaume-Uni enregistre chaque jour de nouveaux cas de variole du singe, a indiqué dimanche une responsable de l'Agence britannique de sécurité sanitaire, un sujet que le gouvernement dit prendre "très au sérieux". Des cas sont signalés par ailleurs en Grèce, en Suisse et en Israël. 
 
 
 
 
  
Foot / Homophobie
Lex-arbitre Nicolas Pottier rvle son homosexualit en esprant faire avancer les choses
 

L’ancien arbitre international français Nicolas Pottier a fait son coming out suite à l'affaire Gana Gueye. 
 
 
 
 
  
Discrimination
L'Autriche ouvre le don du sang aux homosexuels, bisexuels et transgenres
 

L'Autriche a levé vendredi l'interdiction faite de facto aux homosexuels, aux bisexuels et aux transgenres de donner leur sang, "mettant fin à une discrimination d'un autre âge", a annoncé le ministère de la Santé.
 
 
 
 
  
Sant / Sexe
A Madrid, un sauna gay souponn d'tre un foyer de variole du singe contraint de fermer ses portes
 

Un sauna gay de Madrid, soupçonné d'être un foyer de variole du singe, a été contraint de fermer ses portes, ont confirmé vendredi soir à l'AFP les autorités sanitaires locales, au moment où cette maladie rare s'étend en Europe et en particulier en Espagne.
 
 
 
 
  
Variole du singe
Trois cas en Belgique lis au festival ftichiste Darklands
 

Trois cas de variole du singe ont été identifiés en Belgique, tous liés à un rassemblement fétichiste gay tenu récemment à Anvers, ont averti vendredi les organisateurs, appelant à la vigilance tous ceux qui l'ont fréquenté.
 
 
 
 
  
Foot / Homophobie
Les Ultras du PSG apportent leur soutien Idrissa Gueye
 

Le collectif des Ultras du Paris Saint-Germain a apporté jeudi son soutien au joueur sénégalais Idrissa Gana Gueye, critiqué pour son refus supposé de s'associer à une action du football français contre l'homophobie.
 
 
 
 
  
Football
A six mois du Mondial-2022, le Qatar sur la dfensive sur la question des droits humains
 

A six mois de la Coupe du monde de football au Qatar, les huit stades sont prêts mais des interrogations demeurent sur les droits humains, apparues dès l'attribution de l'événement au petit émirat gazier en 2010.
 
 
 
 
  
Variole du singe
Une maladie rare dont on gurit en gnral spontanment
 

La variole du singe, dont plusieurs cas ont été détectés en Europe et en Amérique du Nord, notamment dans la communauté gay, est une maladie rare originaire d'Afrique, dont on guérit en général spontanément.
 
 
   
  e-llico 
   

Voir la version classique du site